Poster un commentaire

Conférence-concert : Gainsbourg – détournement d’art mineur

AFFICHE GAINSBOURG Brute

La très longue et très riche carrière de Serge Gainsbourg peut se décomposer en plusieurs périodes, comme celles des grands maîtres de la peinture qu’il admirait tant. Chacune correspond à un style musical ou plusieurs, et à différentes villes : de Paris, Gainsbourg passera à Londres, puis à Kingston et enfin à New York.

Auteur, compositeur et interprète de génie, mais également provocateur, iconoclaste, et Pygmalion au carnet de bal hallucinant (Gréco, Bardot, Birkin, Paradis et tant d’autres), cet immense artiste controversé nous a laissé un legs qui n’en finit pas d’être redécouvert par les jeunes générations, fascinées par tant de liberté créatrice. Une véritable œuvre qui, par un ultime pied de nez de son auteur, contredit totalement la propre assertion de Gainsbourg selon laquelle la chanson ne serait qu’un « art mineur ».

Cette conférence, présentée chronologiquement, illustrera ces quatre périodes. Stan Cuesta reviendra sur l’œuvre incroyablement prolifique de Gainsbourg, du « Poinçonneur des lilas » en 1958 à « Sorry Angel » dans les années 1980, en passant par « Comic Strip », « Je suis venu te dire que je m’en vais », « Aux Armes etc. » et des dizaines d’autres, et le groupe La Boîte à Tuty interprètera, au fil de la conférence, quelques unes de ces chansons évoquées, et d’autres…

A La Boissière, le 24 février 2017 à 20h30 – Salle des troubadours

Au Pouget, le 16 juin 2017 à 20h30 – médiathèque

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *